Les bougies

Les arrêts et démarrages fréquents qu’imposent la circulation routière, le moteur qu’on laisse inutilement tourner au ralenti le temps de mettre un casque ou des gants par exemple, ont pour effets d’encrasser plus vite les bougies. Conséquences désagréables, l’allumage deviendra hésitant, puis chaque redémarrage deviendra un problème.

Nettoyer ses bougies ? Une opération pas forcément agréable, qui prend du temps !

Quoiqu’il en soit, l’amélioration ne sera obtenue qu’à court terme et ne saurait être qu’une solution temporaire.

Les bougies sont à remplacer à intervalle régulier, en fonction du carnet d’entretien, et aux environs des +/- 10 000 km. Effectivement elles ne sont pas obligatoirement changées lors de chaque révision mais doivent alors être inspectées.

 

Les bougies hautes performances de NGK :

Développés pour l’origine afin de répondre aux cahiers des charges des constructeurs et aux normes anti-pollution de plus en plus contraignantes.

La gamme IX permet de proposer cette technologie pour un grand nombre de véhicules.

 

Avantages

  • Consommation réduite 
  • Moins de polluants
  • Meilleures performances
  • Confort de conduite accru
  • Protection de pot catalytique
  • Conduite urbaine favorisée (anti-encrassement)
  • Durée de vie optimisée

 

bougie ngk

 

En résumé, ce qu’il faut savoir, c’est qu’une bougie usagée peut entraîner des problèmes d’allumage, de combustion, de l’auto-allumage, augmenter la consommation d’essence, diminuer la puissance de la moto. Il est donc impératif de les contrôler régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux